Comment les autoradios exploitent-ils la technologie GPS ?

Sharing is caring!

Beaucoup de gens voient les autoradios comme de simples accessoires de divertissement dans leur voiture. Ce genre d’équipement peut toutefois faire bien plus que jouer de la musique ou capter des stations de radio locales. Il peut en effet simplifier la navigation routière à l’aide de la technologie GPS.

Obtenir diverses informations sur un véhicule en déplacement

La technologie GPS fonctionne sur la base du réseau ‘Global Navigation Satellite System’ (GNSS). Ce réseau de plusieurs satellites utilise les signaux hyperfréquences transmis par un autoradio GPS pour fournir différentes informations sur le véhicule. Cela inclut l’emplacement, la vitesse, l’heure et la direction.

Le système de suivi de la technologie GPS peut potentiellement fournir des données de navigation en temps réel pour tout type de trajet. Les positions peuvent même être calculées en vues tridimensionnelles à l’aide de quatre signaux de satellite GPS.

Le segment spatial du système de positionnement global comprend 27 satellites GPS en orbite terrestre. 24 satellites opérationnels et 3 satellites supplémentaires font le tour de la Terre toutes les 12 heures. Les signaux radio qu’ils diffusent depuis l’espace sont captés par un autoradio GPS.

Le système de positionnement global est contrôlé par différentes stations de suivi réparties dans le monde entier. Ces stations de surveillance aident à suivre les signaux des satellites GPS en orbite continue. Les véhicules spatiaux transmettent des signaux porteurs d’hyperfréquences.

Le fonctionnement de la technologie GPS repose sur le principe mathématique de la trilatération. Ce concept est divisé en deux catégories, à savoir la trilatération 2D et la trilatération 3D.

Le récepteur peut réaliser ce calcul mathématique sous deux conditions. La première est que l’emplacement du véhicule concerné doit être suivi par au moins trois satellites au-dessus de ce dernier. La deuxième est la connaissance de la distance entre la cible et les satellites spatiaux.

Un système de suivi de la technologie GPS peut fonctionner de différentes manières. D’un point de vue commercial, les appareils GPS servent souvent à enregistrer la position des véhicules au cours de leurs déplacements.

Type de système utilisé pour le traitement des données GPS

Certains systèmes comme ceux des modèles d’autoradio pour Alfa Romeo par exemple stockent les données dans le système de suivi GPS lui-même, ce qui correspond à un suivi passif. D’autres envoient les informations à une base de données ou un système centralisé via un modem intégré à l’autoradio GPS. Le transfert se fait de façon régulière et correspond à un ‘suivi actif’. Certains systèmes GPS peuvent aussi fonctionner en mode veille.

Un système de suivi GPS passif surveillera la position et enregistrera ses données sur les trajets en fonction de certains types d’événements. Ce type de système peut notamment enregistrer des données telles que les déplacements de l’appareil au cours des 12 dernières heures.

Les données d’un système passif sont souvent stockées dans une mémoire interne ou une carte mémoire. Elles peuvent ensuite transférer à un ordinateur pour être analysées. Les données peuvent dans certains cas être envoyées automatiquement pour un téléchargement sans fil à des heures prédéfinies. Elles peuvent aussi être demandées à des points spécifiques de l’itinéraire.

Le système GPS actif est quant à lui désigné habituellement comme un système en temps réel. Il transmet en effet les données de la technologie GPS de façon automatique et en temps réel. Le système actif constitue souvent une meilleure option pour des finalités commerciales. Les entreprises peuvent les installer sur leurs véhicules utilitaires pour surveiller leur itinéraire quotidien.